Harry Potter et les Reliques de la Mort – Le Livre

On y est ! Harry, ébranlé par les évènements du 6e opus de la saga qui a vu Dumbledore périr et la traîtrise de Rogue révélée au grand jour, se prépare à livrer le combat ultime contre le seigneur des ténèbres. Le défunt directeur de l’école Poudlard avait succombé à une attaque meurtrière du professeur Rogue, membre de l’Ordre du Phénix et collaborateur de longue date du charismatique Dumbledore, non sans avoir détruit le premier Horcruxe de Voldemort qui renfermait une partie de son âme. Harry devait présent poursuivre la quête des six autres Horcruxes pour espérer éliminer Voldemort qui régnait sur le monde magique.

L’intrigue commence par une information : la maison des Dursley a jusque-là bénéficié d’une protection magique, qui se rompt le jour du 17e anniversaire de Harry, c’est-à-dire au début du livre. Les Dursley sont envoyés en lieu sûr et Harry entame le voyage de tous les risques vers la maison des Weasley avec un convoi de l’Ordre du Phénix. Les sorciers essuieront une attaque féroce des Mangemorts et un personnage central y perdra la vie. Les lecteurs les plus fans de la série et de ses personnages verseront sans doute quelques larmes… et ce ne seront pas les dernières dans ce denier opus empreint de drames et de tragédies.

Une fois chez les Weasley, les trois amis décident de s’éloigner pour protéger leurs familles respectives. Ron use d’un subterfuge approximatif, mais c’est Hermione qui signe le premier acte poignant de la saga : elle réalise un charme qui retire à ses parents tout souvenir de leur enfant. Harry, Ron et Hermione se préparent à se lancer dans la quête ultime aux Horcruxes après le mariage de Fleur Delacour et Bill Weasley.

L’évènement sera toutefois la cible des Mangemorts qui lanceront une attaque furtive en dépit des nombreux sortilèges qui protègent la demeure des Weasley. Avant de s’enfuir avec ses amis, Harry entend malgré lui une discussion sur le passé de Dumbledore qui soulève des questions sur son intégrité et qui rend son passé un peu plus mystérieux. C’est le début d’une longue série de bribes d’informations sur la jeunesse d’Albus, certaines resteront même sans explication, laissant au lecteur le soin d’interpréter, voire d’extrapoler. Beaucoup ont d’ailleurs reproché à l’auteure la non-résolution des énigmes liées au passé de ce personnage clé de la saga.

Les trois héros se rendent donc au ministère de la Magie qui renferme, selon toute vraisemblance, un autre Horcruxe. Ils l’arracheront à Dolores Ombrage, que les lecteurs assidus ont connue dans les opus précédents. Il s’agit d’une amulette maléfique. Harry, Ron et Hermione se relaient l’objet pendant leur périple sans parvenir à le détruire. C’est à ce moment que les relations entre les trois compères se détériorent à grande vitesse. Ron, qui semble le plus affecté par l’amulette, quitte le groupe. J.K Rowling profite de cette accalmie dans le scénario pour enfin exploiter la tension romantique entre Ron et Hermione.

Fuyant un danger imminent, Harry et Hermione trouvent refuge dans la forêt de Dean. Pendant la nuit, un mystérieux patronus les conduit à l’épée de Griffondor qui les aidera à détruire le Horcruxe. Le groupe, revigoré par le retour de Ron, poursuit ses recherches et suit la piste des Reliques de la Mort, un conte sorcier qui tourne autour de trois objets offerts par la Mort à trois frères pour leur procurer l’immortalité : une baguette magique, une pierre magique qui ressuscite les morts et une cape d’invisibilité. Nos héros apprennent que leur seigneur des ténèbres est à la recherche de la baguette de sureau, probablement pour achever sa quête de l’immortalité.

Les dangers qui guettent le trio le pousse à se réfugier dans le village des sorciers localisé dans les environs de Poudlard. Nos amis y rencontrent Abelforth Dumbledore, le frère cadet d’Albus, qui les éclaire sur le passé tumultueux de l’ancien directeur de Poudlard. Ce personnage discret et mystérieux leur donne un accès secret à l’école des sorciers. Ils y découvriront que l’ancienne Armée de Dumbledore menait une bataille féroce contre les forces du mal sous le commandement de Neville Londubat.

Le seigneur des ténèbres rassemblera les grandes figures des forces du mal qui lanceront une attaque sur l’enceinte de l’école. Cet épisode dramatique du livre ne laisse pas le lecteur reprendre son souffle, puisqu’il alterne entre les évènements plutôt joyeux, comme la réconciliation de Ron et Hermione, et des péripéties tragiques comme la révélation, au compte-gouttes, de l’identité des sorciers morts au front. D’ailleurs, J.K Rowling a pris le choix d’accorder plus d’importance aux personnages secondaires qu’au combat final entre Harry et Lord Voldemort. Chacun jugera de la pertinence de ce parti pris.

Contre toute attente, et dans une tentative de satisfaire une partie de la curiosité de son lectorat, J.K Rowling fait rencontrer Harry Potter et Albus Dumbledore dans un décor irréel. Ce dernier se livre à quelques explications, souvent implicites et mystiques, sur les évènements passés et sur la manière de vaincre le seigneur des ténèbres. Le dernier Horcruxe sera brisé par un personnage inattendu. Les aficionados de la saga apprécieront, à n’en pas douter. La fin du livre semble légèrement bâclée, car le contraste avec la construction du scénario et les détails des scènes précédentes est frappant. L’auteure nous renseigne très brièvement sur l’état du monde de la magie post-Voldemort.

Harry Potter et les Reliques de la Mort est un livre impressionnant, d’abord par sa taille, puis par les émotions qu’il procure. Il s’inscrit dans la continuité de la seconde moitié de la saga, poussant un peu plus loin le côté sombre et dramatique de l’intrigue. Sans tomber dans le piège de la fin à l’eau de rose, J.K Rowling résout un certain nombre de mystères tout en laissant au lecteur le soin d’imaginer des fins alternatives, de tenter d’expliquer des énigmes non résolues, etc. Les détails donnés sur la complexité du monde de la magie, sur ses « courants politiques », sur les parts d’ombre des personnages « du bien » sont autant de facteurs qui intensifient l’immersion du lecteur.

0
Fantasy 7 Commentaires fermés sur Harry Potter et les Reliques de la Mort – Le Livre